Tache noire du bois 1

Les taches noires du bois.

  • Par rosabel
  • Le 19/12/2018
  • Commentaires (1)

Lorsque l'on restaure de vieux objets en bois, il arrive très souvent que ceux-ci exhibent une épouvantable et magnifique tache noire.

Que faire... on achète, on achète pas ? On garde, on garde pas ?

Je peux vous aider dans votre verdict, mais en définitive, je n'achèterai pas le bibelot à votre place, il vous appartient donc de prendre la décision finale.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il y a un certain risque pour qu'elle décore éternellement votre antiquité. Mais que l'on peut fortement les atténuer, voire les faire disparaître partiellement ou complètement. Et selon votre caractère, vous pouvez accepter ou non cet état de fait. C'est le jeu !

D'où viennent ces taches ?

Elles sont dues pour la plupart à la répétition d'un apport d'eau. Une éclaboussure vite essuyée et séchée sur un bois non protégé ne deviendra pas forcément une tache noire. Par contre, nettoyer à grandes eaux autour de meubles anciens est un geste risqué pour les pieds d'un bahut, il se peut que les mois passants, de minuscules traits noirs ascendants commencent à faire leur apparition le long des fibres du bois. Il sera "brûlé" par l'eau. Exactement comme une branche morte dans une forêt.

Une autre cause, est la brûlure par la chaleur, comme une cigarette, une casserole ou un fer à repasser. 

Que faire ?

Cinq solutions dans mon chapeau :

1) Poncer si la tache est superficielle. De toute façon, vous passerez par cette étape pour rendre une certaine jeunesse à votre trouvaille. Attention que poncer ne veut pas dire raboter, si vous avez pas mal poncé et que la tache est toujours présente, n'allez pas plus loin, envisagez une autre solution.

2) L'eau de Javel. Versez un peu d'eau de Javel dans un récipient et à l'aide d'un pinceau, testez sur une partie non visible du meuble. Si vous le pouvez, retournez le meuble (table de nuit, sellette, ...) et faites le test sur le dessous d'un pied et/ou sur la face interne de celui-ci. C'est l'endroit parfait car c'est non visible et souvent noir. Faites très attention aux coulées ! elles risqueraient de se voir ad vitam eternam. Si cette solution réagit en fabricant une mousse blanche, c'est très bon signe, laissez agir. Méfiance avec les essences de bois joliment rosées, ainsi que pour les bois grisonnant sous l'effet de l'eau de Javel. C'est la raison pour laquelle je vous conseille vivement le test préalable. Rincez du mieux que vous pouvez, laissez sécher et évaluez le résultat.

3) L'acide oxalyque. Plus connu sous le nom d' "éclaircisseur bois" et largement utilisé par les ébénistes ou menuisiers, son utilisation est plus conventionnelle et permet de raviver l'entièreté d'un meuble, une porte, etc. Procédez de la même manière que pour l'eau de Javel. Celui-ci ne présentera pas la phase "mousse blanche", mais l'on peut renouveler l'opération une seconde fois sans grand danger pour le bois.

4) L'eau oxygénée concentrée à 12%. Disponible dans les grandes surfaces de bricolage, elle peut être une dernière solution. A certains endroits de la tache ou sur la tache noire entière, elle peut se comporter comme l'eau de Javel, elle mousse (matières organiques, champignons, ...). On la neutralise avec de l'alcool ménager.

5) Vous êtes vraiment maniaques et vous êtes déçus par le résultat ? Il vous reste la possibilité de faire un trompe-l'œil. Dans ce cas, choisissez un endroit du meuble qui ne se voit pas et appliquez un point (de la taille d'une pièce de 2 euros) avec le vernis que vous utiliserez pour la finition. Laissez sécher. Fabriquez une teinte (acrylique par exemple) similaire à la couleur obtenue dans la pièce de 2 euros. J'ai dit similaire à la couleur finale et non à la couleur du bois nu, car la peinture de camoufflage ne réagira pas comme le bois nu, nourri par le vernis. Avec un pinceau extra-fin, remplissez les veines les plus abîmées du bois à l'endroit de la tâche. Procédez par petite touche et entre les applications, étendez à l'éponge ou à l'aide de votre doigt. Cette opération doit rester discrète, cependant elle peut vraiment faire illusion si elle bien menée. Je l'ai déjà testée avec succès, mais je n'ai malheureusement pas fait de photo à lépoque. A l'avenir, j'essayerai d'enrichir ce billet avec un petit travail illustrant ces explications.

 

Envie de laisser un commentaire ?

Commentaires (1)

Chambord58
  • 1. Chambord58 | 19/12/2018
Pour les maniacs: vous voulez du nickel

Poncer l'ensemble et recirer ou revitrifier l'ensemble

Si c'est du bois massif, no problème, si c'est du placage, évaluer la profondeur de destruction du placage, autrement en cours de ponçage vous aurez tout faux , vous allez atteindre le bois de support du placage, et là cela sera pire qu'avant

Bien vu Rosa pour tes solutions

Ajouter un commentaire