Réflexion sur les brocantes

administrateur1
administrateur1
Modérateur
Infirmier(e)

229 messages
Inscrit le 17/10/2018

le 09/10/2019 à 11:27

Au fait, que pensez-vous des brocantes d'aujourd'hui ?
Moi, je vais vous dire... Cela fait un peu plus de 35 ans que j'ai vu pour la première fois une brocante. C'était le marché aux puces de Bruxelles (quartier des Marolles). Je sais que ça paraît étrange mais le charme a opéré immédiatement, les quelques fois où ma mère proposait cette visite, j'étais sur le pied de guerre, prête la première, mon argent de poche préparé. Étrange à un âge ou la sortie nocturne si possible à mobylette est plutôt la norme.
Des années durant, j'ai voyagé de villes en villes (belges) à la recherche du bibelot, du petit meuble qui irait pile poil là où je l'avais décidé. Avec un peu de persévérance et une pointe de patience, on finissait par mettre le doigt dessus. Exactement comme souhaité. On avait même le choix parfois !
Après ma grande migration, j'ai continué à écumer les brocantes avec émerveillement car les 1200 km qui me séparaient de mon pays natal m'offraient non seulement un soleil radieux propice à la promenade mais également un style légèrement différent. Des bois différents, des collections différentes, des peintures même, différentes.
Et puis, que s'est-il passé ? Les gens ont-ils fini par arriver au bout du fourbi de leur grenier ? Sont-ils devenus paresseux de ressortir chaque année les bibelots à Mamy ? Les nouvelles constructions n'offrent-elles plus la place nécessaire pour les stocker ? C'est quoi le fin mot de l'histoire ?
Depuis deux ans, voire trois, plus moyen de dénicher quoi que ce soit dans la région. Même sans exigence, en acceptant l'inacceptable... plus rien, on ne trouve plus rien.
Il y a trois semaines, j'ai passé tout mon dimanche sur la route aux alentours de Montpellier. Que des fripes, des 33T dont plus personne ne veut, des ustensiles de cuisine fatigués et une dame qui arborait avec espoir une affiche de Renault 25 à vendre pour pièces. Alors, pour dire d'acheter quelque chose, j'ai quand-même trouvé de la magnifique laine de grande qualité en quantité suffisante pour me faire un pull douillet au gros de l'hiver. Quelqu'un avait commencé un ouvrage, un début de manche et pouf, l'abandon total... 6 euros.
Frustrés par cette balade stérile, nous avons flâné sur "Le Bon Coin". Et étonnamment, c'est là que se cachent les objets que je croyais disparus.
Mais oui, mais c'est bien sûr ! "Le bon Coin", c'est la brocante 2.0.
Résultat, chez la même personne, pour cause de décès : un semainier, un secrétaire, une commode et deux chaises dans un état impeccable pour 360 euros. Ce qui fait, 120 euros le meuble et les deux chaises gratuites
Bien moins cher que chez "Maisons du Monde" et avec le charme de l'ancien.

http://www.latelierderosabel.com/medias/images/brocante-commode.jpg
http://www.latelierderosabel.com/medias/images/brocante-semainier.jpg http://www.latelierderosabel.com/medias/images/brocante-secretaire.jpg http://www.latelierderosabel.com/medias/images/brocante-chaises.jpg

D'un autre côté, c'était au deuxième étage d'un immeuble sans ascenseur, je comprends pourquoi les gens n'ont pas fait de brocante.
Voilà, on les a dépensés, nos sous, et à vrai dire on n'est pas mécontents car nous sommes en train de réaménager notre maison suite au départ de notre fille.
simbaforever
simbaforever
Ambulancier(e)

59 messages
Inscrit le 31/12/2018

le 11/10/2019 à 09:27

c'est très joli tout ça hâte de les voir en vrai
Chambord58
Chambord58
Infirmier(e)

241 messages
Inscrit le 14/12/2018

le 15/10/2019 à 12:23

Et pourquoi donc que je vais faire les brocs en Belgique ..... au moins il y a du matériel

Tes acquisitions sont superbe ..... et rien à voir avec les 4 planches de palettes (ni fait ni à faire) de " Maison du Monde"

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.